à première vue malgré qu’ils n’aient pas de majorité, le NFP Nouveau Front Populaire s’agite, ça couine dans les médias, FranceInfos est en mode orgasmique : la gauche retrouve des couleurs. Le plus drôle c’est la course du slip pour sortir un nom de premier ministre à proposer à Macron. Voilà que cette après midi le plus clownesque nom est sorti : Olivier Faure, se propose et se dit “prêt à assumer cette fonction”.

rappelons le CV de cet andouille : il n’a rien fait de sa vie, à part travailler 3 ans dans une PME. le reste du temps, c’est un apparatchik; un collaborateur d’élus et autres postes dans un parti. Ce sera le même problème avec tous les noms qui vont sortir de ce groupe. Ce sont des apparatchiks expert es-magouilles politiques.

Une fois le nom du candidat sorti soit à la fin de la semaine, il faudra que le président Macron l’appelle pour former un gouvernement minoritaire. Minoritaire, oui , car la gauche n’a pas gagné l’élection.

Imaginons que cela se fasse, que Macron soit si malin qu’il les laisse se planter. Un nouveau gouvernement se met en place, mais aura-t-il le courage de demander à l’assemblée de le soutenir ? certaines de ses mesures comme des augmentation d’aides sociales pourront être promulguées par décret comme c’est déjà le cas. Par contre pour d’autres mesures, comme le SMIC à 1600€ et sa chambre de compensation ou la nouvelle pression fiscale et les 14 tranches, ça demandera une loi de finances rectificative ou d’attendre le vote du budget en Septembre. Un grand moment d’activité parlementaire, et l’occasion pour l’opposition à ce gouvernement de voter une motion de censure… pour renverser ce gouvernement minoritaire. La blague ne devrait pas durer longtemps.

By Rva

3 thoughts on “Rions un peu avec le NFP”
  1. Ce qui est bien avec cette assemblée c’est que presque tout est possible. une alliance renaissance – LR pourrait bruler la priorité au NFP. Idem on pourrait voir un gouvernement technique allant du PS à LR. Ou alors une alliance Renaissance LR avec appui du RN. Bon il y a de l’improbable et du possible inenvisageable dans tout cela…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *