Décidément il se passe beaucoup de choses en ce moment, l’actualité politique est riche … de conneries. la gauche ou plutôt le nouveau front populaire se voit majoritaire alors qu’il lui manque 100 députés pour cela, et ose parler de “déni démocratique” comme la FI occupée à préparer des grèves avec l’aide de la CGT… par ce que le président attend avant de nommer un premier ministre et que cette gauche ne nous a toujours pas sorti un nom alors qu’ils le cherchent depuis 5 jours.

Hier, deux pitres du PS , dont le chef clown Olivier Faure ont osé émettre une idée : Que la gauche puisse gouverner avec l’aide indirecte d’Ensemble qui s’engagerait à ne pas voter de motion de censure pour renverser le gouvernement front populaire.

Voilà les deux twitts des géniaux socialistes, Faure et l’andouille Filippetti qui montrent qu’ils ont bien compris qu’ils étaient minoritaires et à portée de sanction par des motions de censure..

twitt de cette idiote.

D’après l’idiote Filippetti , il s’agit de respecter les urnes en bridant le droit de vote d’un groupe parlementaire de 163 députés. Si ça n’est pas un déni démocratique alors qu’est-ce que c’est? C’est la recherche d’un totem d’invincibilité que demande cette gauche complètement folle qui invoque le front républicain qui n’était pas à sens unique, des députés de gauche ont été élus grâce aux vote d’électeurs centristes, surtout des socialistes. Cette gauche a déposé un bon paquet (11) de motion de censure depuis 2022 et elle n’était pas gênée de voir celles-ci soutenues par le RN dans certains cas:

Cette gauche a peur de subir , et ce rapidement, ce qu’elle a fait subir à la précédente majorité. Elle en devient folle.

By Rva

13 thoughts on “la gauche et le totem d’invincibilité”
  1. Majorité qui n’existait pas vraiment et qui est devenue une minorité.
    Le principe républicain veut que le Premier Ministre et le gouvernement soient issus du camp qui a rassemble le plus de voix. Après l’élection de 2022 c’était les marcheurs renaissance, là c’est le NFP qui a le plus de députés.
    Par ailleurs, de nombreux députés Renaissance ont encore été élus grâce aux voix de la gauche… et maintenant chient littéralement sur la gueule de ceux qui les ont élus.
    Avec une telle attitude, la prochaine fois on vous laissera vous démerder avec les fachos de Le Pen 🤬

    1. Si je peux me permettre quelques remarques.Sur le principe républicain qui veut que le président nome un premier ministre dans le camp qui a eu le plus de voix, j’espère qu’il ne sera pas appliqué. en effet c’est le RN qui a eu le plus voix aux 1° et 2° tours. . Vous parliez sans doute du plus d’élu ?
      Concernant ce principe il n’est en rien un règle intangible. C’est une tradition. Donc cela a la valeur que l’on veut bien lui donner: Aucune. Et il arrive que des traditions tombent comme celle par exemple du port de la cravate à l’AN. Le président n’y est nullement tenu. Pour l’instant il respecte le texte de la constitution n’en déplaise à la gauche. Il est aussi oublié que cette tradition s’est toujours appliquée quand il y avait un vainqueur c’est à dire une majorité absolue ou relative (par exemple Mitterrand lors de son deuxième mandat n’avait pas de majorité absolue mais un soutien du PC ou du centre… Idem pour la dernière législature où le parti du centre n’a jamais chuté face une motion de censure. Il avait l’appui plus ou moins avoué / forcé /caché de LR… Si Macron n’avait pas une majorité absolue, il n’en a jamais eu une contre lui…
      Là la situation est bien différente, la majorité relative de la NFP est très illusoire (la NFP ne profite pas d’une position centrale comme l’ancienne majorité) et il est probable qu’un gouvernement avec un premier ministre et/ou des ministres LFI soit le plus court de la 5° République car il semble que pour la droite et le centre ce soit la ligne rouge à ne pas dépasser… Mais c’est peut être ce que souhaite Mélenchon pour crier au soit disant déni démocratique une fois de plus… il n’est même pas certains que la NFP arrive a faire élire un président d’AN à ses couleurs.
      Enfin pour rappel si beaucoup d’élus du centre et de la droite doivent leur élection au front républicain et aux reports de voix de la gauche, il en va de même pour le NFP…

      1. il est probable qu’un gouvernement avec un premier ministre et/ou des ministres LFI soit le plus court de la 5° République oh oui j’en prend le pari justement.

      2. Oui plus de sièges pardon. Plus de voix c’était facile pour le RN puisqu’ils avaient des candidats quasiment partout au second tour.
        Personne n’a de majorité claire c’est une certitude. Et ça serait nettement plus simple si c’était le cas. Ceci étant la législature précédente était peu ou prou dans le même cas et ça a fonctionné.
        Il ya aussi une urgence sociale à laquelle il faut répondre, elle est la première cause du vote massif pour le RN, et ce n’est clairement ni sur la droite républicaine, ni sur le centre qu’on peut compter pour y répondre.
        Faut-il une coalition ? Si on avait des responsables politiques qui se comportaient en adultes et ne passaient pas leur temps à s’invectiver en permanence, j’y serais évidemment favorable. Ceci dit, la gauche ne peut décemment pas expliquer pour le moment (et je précise bien pour le moment) à ceux qui l’accusaient depuis des mois de tous les maux du monde. Par ailleurs, il y aura forcément un rééquilibrage des forces à gauche et le poids relatif de LFI va forcément diminuer (les purges vont coûter cher à Mélenchon).
        Enfin, ceux qui ont le plus bénéficié du barrage reste les députés du centre (74% des électeurs de gauche ont reporté leurs voix vers eux au second tour, seulement 52% de leurs électeurs vers la gauche dans les situations inverses). J’ai pas détaillé les résultats par circo, mais il est probable que près de la moitié de leurs élus le soient grâce aux voix de la gauche. Et il est fort regrettable qu’à peine 3 jours après l’élection, le camp macroniste l’ai déjà oublié.. ça devient une sale habitude.

        1. La majorité précédente n’était pas tout a fait dans la même situation… Il lui manquait une quarantaine de député, elle pouvait éventuellement compter sur les apport théoriques des républicains et d’une partie de la gauche, de plus elle faisait face à deux oppositions qui elles même s’opposaient 😉 (droite / extrême droite d’un coté, Gauche et extrême gauche de l’autre….).
          Là il manque plus d’une centaine de députés face à une opposition allant du centre droit à l’extrême droite. C’est quand même un tantinet plus compliqué. Et je ne voie pas renaissance et consorts être sympa avec LFI juste pour le fun.
          Bref on a un camp qui pense être légitime à gouverner avec seulement 30% des députés avec un programme pondu à la va vite et ne s’entendant pas entre eux….

          enfin, un camp ne peut pas demander à un autre camp de renoncer a son programme parce qu’il a bénéficié de reports alors qu’il en a lui même bénéficié . Peu importe l’importance des reports !

    2. où est écrite cette règle ? nulle part . Justement notre pratique devrait évoluer et fixer par écrit une règle de ce genre, pour ce genre de situation .Et ce après débat , par ce que ça introduit le concept de coalition chose inconnue dans notre constitution : je suis pour cette évolution qui tord le bras au scrutin majoritaire sensé apporter des majorités franches. Et sinon beaucoup de députés, surtout socialistes ont été élus (et tant mieux) grâce à ce pacte républicain : il ne faut pas le voir que d’un seul oeil, des députés des deux camps anti-RN ont été élus suite à désistements des deux camps et appel à faire le castor de chaque coté. Un peu d’objectivité ne fait pas de mal.

      1. Les reports de voix ont plus profité aux macronistes qu’à la gauche (74% contre 52%)… Et encore une fois les électeurs de gauche ont l’impression de se faire b..ser. Ça devient une sale habitude en fait (cf mon commentaire plus haut)

        1. les électeurs de gauche se font baiser ? ah bon ? s’ils s’imaginent majoritaire , c’est de l’auto persuasion. Y’a aussi les rhaineux qui crient au vol , ça commence à faire beaucoup de mécontents.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *