Ça y’est les électeurs ont décidé, et se sont mobilisés de façon assez massive: le taux de participation est de 66,63% bien au delà des élections législatives précédentes. A 20h nous avons vu sur nos tv plates, se dessiner un nouvel hémicycle où aucune majorité même relative ne se dessine.

Et là des cris d’horreur et d’effroi ont été entendu dans le bois de Vincennes où le parti rance se réunissait. Caramaba, des rnhaineux couinaient qu’on leur “volait” l’élection. Une fois passée la surprise, voilà qu’à 20H04 se jetant sur un micro , le sinistre Melenchon lançait un holdup sur la soirée : pour lui le front populaire avait gagné ( 1/3 des sièges c’est loin d’une victoire) et devait nommer un premier ministre. les TV annonçaient que la gauche était en tête devant le centre, et devant le RN. les choses allaient s’affiner dans la soirée.

Ce sera le message répété par tous les LFI présents en plateau ce soir là et encore ce matin: une négation de la réalité, ils se voient gouverner par décrets. Je me suis déplacé vers 20H30 pour aller diner avec des amis vers République, j’ai croisé une horde de gens sans doute de gauche pensant qu’ils avaient gagné. C’est loin d’être le cas, en fait ce qui est sûr c’est que le RN a perdu, ou plus précisément n’a pas obtenu le pactole électoral que les sondages lui prévoyait : 2 fois moins. La raison a cela est simple : le front républicain.

La gauche n’a pas gagné. Elle a bénéficié du barrage très efficace du front républicain. C’est le RN qui a perdu parce que les électeurs du centre ne veulent pas en entendre parler: ils ont choisi le moindre mal entre la peste et le choléra. Et c’est LFI qui empêche un vote d’adhésion à la gauche avec ses candidats bariolés et repoussant dans certains cas. 2/3 des électeurs centristes ne se reportent pas sur LFI en cas de duel avec le RN alors qu’ils sont 2/3 à se reporter quand c’est le PS et EELV bien plus fréquentables aux yeux de ces électeurs. Et je parle là de millions d’électeurs qui se sont comporté de façon honnête et des politiques responsables qui avaient obtenu 200 désistements.

Exemple de propos un peu plus adulte : ceux de Mme Tondelier, à l’opposé de la ligne LFI.

Nous devons faire preuve de modestie car nous savons ce que nous devons aux électeurs qui ont voté pour nous et qui n’étaient pas dans notre camp.”

On attendait en effet des comportements adultes et pas des gamineries. Comme le rappelle Glucksmann qui a été très digne hier soir. J’espère qu’une partie de la gauche va s’aligner sur ses choix.

Bilan de cette élection :

LFI est à peine stable par rapport à 2022 où ils étaient 75 (ils comptent en fait 5 députés en moins, dont 3 dissidents virés par Melenchon) ce n’est pas une raison pour fanfaronner dans les médias, je me demande même si le bruit et la fureur entendus hier soir n’étaient pas la pour masquer cet échec.
Le PS double son nombre d’élus, c’est un fait, et c’est remarquable : l’équilibre au sein du front populaire est en défaveur de la LFI . A noter que dans la soirée de France 2 , les socialistes étaient bien plus calmes que les autres… alors qu’ils auraient pu. Ce matin, le clown Faure, parle de 49.3 pour défaire la réforme des retraites alors que le programme qu’il a soutenu promet la fin du 49.3.
Les écolos sont stables : on les a pourtant entendu crier victoire comme le clown Jadot en plateau vers 22H : il refaisait la campagne.
Le RN gagne 54 députés, et pas 200 comme les sondages leur promettaient en début de semaine. C’est un échec, et “un vol” pour les militants RN sont-ils tentés par une solution à la Trump ? il semble que non. N’oublions pas que le RN fait des scores importants partout, y compris dans des petits bourgs.
La majorité présidentielle perd près de 100 élus : c’est un échec, même si le résultat est meilleur que ce que les sondages prévoyaient. ils ont sauvé les meubles avec 163 élus contre 70 prévus en fourchette basse par les sondages.
Les LR perdent une quinzaine d’élus à cause de la fuite vers le RN de la clique Ciotti.

Parmi les bonnes nouvelles, la défaite de Ducon-Taigneux, et le fait que la Russie couine: “les supporters russes ont perdu“.

Il est désormais urgent d’attendre : la réunion de l’assemblée, le vote du président de l’assemblée et les principales nominations de cette assemblée prévus pour le 18 juillet. Il va falloir que la France se dote d’un gouvernement pour assurer les affaires courantes. C’est la nécessaire reconduction du gouvernement Attal pour temporiser. Le plus délicat sera le vote du budget, indispensable et ce dès Septembre.

D’ici là même si ça déplait aux militants de gauche, la gauche n’a pas la majorité. Ces gens vont devoir discuter avec ceux qu’ils insultaient. Je me répète c’est inédit.

By Rva

6 thoughts on “Une assemblée sans majorité”
  1. Oui. Il va aussi falloir que la gauche discute avec ceux qui l’insultaient jusqu’à il n’y a pas si longtemps.
    On a eu droit à tous les poncifs sur la ruine du pays, l’ouverture des vannes de l’immigration, l’islamisation du pays…heureusement que les chars russes roulent pour Le Pen 🙂. Et quand j’entends BLM dire qu’on va ruiner le pays, je trouve dommage qu’il nous ait devancé 🤣

    1. en effet si les gens doivent discuter , faut aussi ne pas insulter la gauche de gouvernement que j’ai trouvé bien calme hier soir sur France2

    1. J’ai regardé la 2e partie de la soirée sur F2, et en effet j’ai vu des gens de gauche hors LFI qui étaient plutôt biens. Ça change du mode maximaliste des insoumis qui sont insoumis avec la réalité, ça se voit de plus en plus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *